Le Droit
Une quarantaine de véhicules, dont une poignée de camions, étaient stationnés sur un terrain rural d'Embrun aux angles de la rue St-Guillaume et de la route 200, à quelque 40 km de l’épicentre de la colère citoyenne.
Une quarantaine de véhicules, dont une poignée de camions, étaient stationnés sur un terrain rural d'Embrun aux angles de la rue St-Guillaume et de la route 200, à quelque 40 km de l’épicentre de la colère citoyenne.

Manifestation: «c’est la guerre, c’est sérieux»

Jean-François Dugas
Jean-François Dugas
Le Droit
Au 14e jour des manifestations visant le retrait des restrictions sanitaires de la COVID-19, les protestataires ne lâchent pas prise. Visite de campements où méfiance, crainte d’empoisonnement et cérémonies douteuses marquent le quotidien. «C'est la guerre.»