Le Droit
Le ministère de l’Environnement a confirmé mardi qu’il n’entendait pas faire appel au BAPE dans le dossier des porcheries à Saint-Adelphe. Benoît Charette, ministre de l’Environnement.
Le ministère de l’Environnement a confirmé mardi qu’il n’entendait pas faire appel au BAPE dans le dossier des porcheries à Saint-Adelphe. Benoît Charette, ministre de l’Environnement.

Porcheries de Saint-Adelphe: le ministre Charette refuse le BAPE

Geneviève Beaulieu Veilleux
Geneviève Beaulieu Veilleux
Initiative de journalisme local - Le Nouvelliste
Le ministère de l’Environnement a confirmé mardi en fin de journée qu’il n’y aurait pas de Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE) entourant le projet de trois porcheries totalisant près de 12 000 porcs dans la municipalité de Saint-Adelphe comme le réclamaient une portion de citoyens. Toutefois, une pétition en ligne circule demandant de suspendre les autorisations pour la construction des porcheries.