Le Droit
L'affiche du SLO, signée Pauline Stive, représente un «phare-livre» dont la projection lumineuse cherche à «éclairer le chemin des aventuriers lecteurs».
L'affiche du SLO, signée Pauline Stive, représente un «phare-livre» dont la projection lumineuse cherche à «éclairer le chemin des aventuriers lecteurs».

Le SLO se rabat sur une formule virtuelle

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
En raison des récentes mesures gouvernementales prises pour contrer la pandémie de COVID, et par mesure de prudence, la 43e édition du Salon du livre de l'Outaouais (SLO) aura finalement lieu en mode entièrement virtuel.