Le Droit
Les citoyens qui s’opposent à l’épandage de larvicide Bti pour contrôler les populations d’insectes piqueurs à Gatineau ont quitté la séance du conseil municipal, mardi soir, avec l’espoir renouvelé de voir leur ville emboîter le pas aux nombreuses autres municipalités du Québec en interdisant l’utilisation de ce pesticide sur son territoire.
Les citoyens qui s’opposent à l’épandage de larvicide Bti pour contrôler les populations d’insectes piqueurs à Gatineau ont quitté la séance du conseil municipal, mardi soir, avec l’espoir renouvelé de voir leur ville emboîter le pas aux nombreuses autres municipalités du Québec en interdisant l’utilisation de ce pesticide sur son territoire.

Espoir pour les opposants à l’épandage de Bti à Gatineau

Les citoyens qui s’opposent à l’épandage de larvicide Bti pour contrôler les populations d’insectes piqueurs à Gatineau ont quitté la séance du conseil municipal, mardi soir, avec l’espoir renouvelé de voir leur ville emboîter le pas aux nombreuses autres municipalités du Québec en interdisant l’utilisation de ce pesticide sur son territoire.