Le Droit
Passer d’ingénieure civile à fondatrice d’une entreprise de produits pour le corps, c’est ce que plusieurs appelleraient faire un 180° professionnel. Mais c’est surtout le pari qu’a su relever Élodie Marcotte, une entrepreneure de Gatineau qui n’aurait jamais cru un jour vendre ses produits d’un bout à l’autre du globe, même jusqu’en Australie.
Passer d’ingénieure civile à fondatrice d’une entreprise de produits pour le corps, c’est ce que plusieurs appelleraient faire un 180° professionnel. Mais c’est surtout le pari qu’a su relever Élodie Marcotte, une entrepreneure de Gatineau qui n’aurait jamais cru un jour vendre ses produits d’un bout à l’autre du globe, même jusqu’en Australie.

L’ingénieure devenue femme d’affaires

Ani-Rose Deschatelets
Ani-Rose Deschatelets
Le Droit
Passer d’ingénieure civile à fondatrice d’une entreprise de produits pour le corps, c’est ce que plusieurs appelleraient faire un 180° professionnel. Mais c’est surtout le pari qu’a su relever Élodie Marcotte, une entrepreneure de Gatineau qui n’aurait jamais cru un jour vendre ses produits d’un bout à l’autre du globe, même jusqu’en Australie.