Le Droit
France Bélisle pourrait devoir verser aux élus d'Action Gatineau le tiers de son budget prévu pour le fonctionnement de son cabinet.
France Bélisle pourrait devoir verser aux élus d'Action Gatineau le tiers de son budget prévu pour le fonctionnement de son cabinet.

Action Gatineau pourra accaparer le tiers du budget du cabinet de France Bélisle

Mathieu Bélanger
Mathieu Bélanger
Le Droit
Action Gatineau a peut-être perdu le contrôle sur la mairie, mais les élus du parti pourront garder la mainmise sur une partie importante du budget du cabinet de la mairesse France Bélisle afin de se créer leur propre cabinet de l’opposition, a appris Le Droit. Cette possibilité que n’avait pas prévue la mairesse indépendante pourrait d’ailleurs devenir la source des premières frictions entre elle et le parti politique.