Le Droit

Climat: des taxes feraient davantage changer les comportements des Québécois

Michel Saba
La Presse Canadienne
Les Québécois sont bien plus nombreux à estimer que les changements climatiques représentent un risque élevé et sont davantage disposés à changer leurs habitudes si les gouvernements imposent des taxes qu'il y a à peine trois ans, révèle une nouvelle étude publiée dimanche en marge de la Conférence des Nations unies sur les changements climatiques, la COP 26.