Le Droit

Le bluff du ministre Dubé

Carrefour des lecteurs
Carrefour des lecteurs
Le Soleil
Le ministre Christian Dubé a gagné à moitié son pari, les non-vaccinés du domaine de la santé ayant passé de 43 000 à 22 000, dont une partie n’a reçu qu’une dose cependant. Mais l’absence de ce nombre de travailleurs mettait en danger tout le système, fermeture et bris de service étant inévitables. Le report de la date butoir au 15 novembre a dû être une décision déchirante pour lui, mais évidente pour le bien commun.