Le Droit
À moins que la Cour suprême s’en mêle, la décision de la Cour d’appel du Québec concernant la rémunération des employés étudiants de l’ABI aura d’importants impacts pour toutes les entreprises québécoises qui embauchent ce type de main-d’oeuvre, selon le professeur titulaire en relations de travail à l’UQTR, Jean-Claude Bernatchez.
À moins que la Cour suprême s’en mêle, la décision de la Cour d’appel du Québec concernant la rémunération des employés étudiants de l’ABI aura d’importants impacts pour toutes les entreprises québécoises qui embauchent ce type de main-d’oeuvre, selon le professeur titulaire en relations de travail à l’UQTR, Jean-Claude Bernatchez.

Rémunération des étudiants à l’ABI: un jugement qui pourrait transformer le monde du travail

Matthieu Max-Gessler
Matthieu Max-Gessler
Le Nouvelliste
La décision de la Cour d’appel de donner raison au Tribunal des droits de la personne sur la question de la rémunération des employés étudiants à l’Aluminerie de Bécancour (ABI) n’a rien d’anodine, selon le spécialiste des relations de travail Jean-Claude Bernatchez. Selon lui, ce jugement rendu la semaine dernière, à moins qu’il ne soit contesté devant la Cour suprême, va imposer un profond changement sur la manière dont seront perçus et rémunérés désormais les emplois étudiants.