Le Droit
Que ce soit pour les conférences d’affaires et corporatifs, les événements de réseautage ou les galas, le virtuel a ses avantages. Mais il ne durera pas.
Que ce soit pour les conférences d’affaires et corporatifs, les événements de réseautage ou les galas, le virtuel a ses avantages. Mais il ne durera pas.

Le virtuel n’est pas là pour rester (partie 3 de 3)

Émilie Gougeon-Pelletier
Émilie Gougeon-Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
Que ce soit pour les conférences d’affaires et corporatifs, les événements de réseautage ou les galas, le virtuel a ses avantages. Mais il ne durera pas.