Le Droit
La présence de deux parents semble être un facteur de protection et de résilience.
La présence de deux parents semble être un facteur de protection et de résilience.

Les enfants vont relativement bien et s’adaptent en temps de pandémie

Brigitte Trahan
Brigitte Trahan
Le Nouvelliste
Malgré la pandémie de COVID-19, avec toutes ses restrictions sanitaires et ses périodes de confinement, «les enfants vont relativement bien et s’adaptent à la situation de façon globale même si certaines problématiques et difficultés d’adaptation psychosociales sont présentes. Ce sont des taux similaires à ce qu’on pourrait retrouver en dehors du contexte pandémique», indique Claire Beaudry, professeure au département de psychoéducation de l’UQTR.