Le Droit
Le président d'Impératif français, Jean-Paul Perreault
Le président d'Impératif français, Jean-Paul Perreault

Loi 96: «un pas dans la bonne direction» et des bémols, selon Impératif français

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Le projet de refonte de la loi 101 annoncé par le gouvernement Legault jeudi, lequel vise à faire de la langue de Molière la seule langue officielle et commune au Québec, est vu d'un bon oeil par l'organisme Impératif français, qui aurait cependant préféré que certaines mesures aient plus de mordant.