Le Droit
Sébastien Lévesque
Le Quotidien
Sébastien Lévesque

Le nombril du monde

CHRONIQUE / « L’homme est la mesure de toutes choses », disait Protagoras, ce qui signifie que la morale, la vérité et le monde lui-même n’existent qu’en tant que phénomènes visés par une conscience, par une intention. Autrement dit, si la conscience humaine venait à disparaître, la signification du monde disparaît aussi avec elle. Cette affirmation peut sembler radicale, mais elle n’en est pas moins assez représentative de l’état d’esprit dans lequel nous sommes lorsque, plus ou moins consciemment, nous évaluons le monde qui nous entoure à l’aune de nos propres perceptions et intérêts sans réellement tenir compte des autres.