Le Droit

Au pays des cageux : le grand radeau grince, craque, se tord.

CES MARINS AUX ÎLES FLOTTANTES

Contenu commandité
Le grand Charles Dickens à la découverte de notre fleuve, écrit en 1842 « je fus époustouflé de voir un gigantesque radeau flottant au gré du courant, avec 30 ou 40 maisonnettes à bord, et autant de mâts, de sorte que cela s’apparentait à une avenue pavée en bois sur le Saint-Laurent ».