Le Droit
En pandémie, des jeunes adultes s’autorisent des «bulles d’amis».
En pandémie, des jeunes adultes s’autorisent des «bulles d’amis».

En pandémie, des jeunes adultes s’autorisent des «bulles d’amis»

Marc Allard
Marc Allard
Le Soleil
Disperser les voitures stationnées. Baisser la musique. Ne pas inviter n’importe qui. Pour organiser un party en temps de pandémie, il faut prendre quelques précautions.