Le Droit
Une fonctionnaire a exprimé avoir eu à deux occasions des pensées au cours de la nuit. L’intervenante aurait compris que sa cliente avait des pensées d’homicide depuis deux semaines.
Une fonctionnaire a exprimé avoir eu à deux occasions des pensées au cours de la nuit. L’intervenante aurait compris que sa cliente avait des pensées d’homicide depuis deux semaines.

Un quiproquo linguistique mène à une saga judiciaire

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Un quiproquo linguistique hante toujours une fonctionnaire fédérale 11 ans après avoir été étiquetée à tort comme étant dangereuse pour son père, par une psychologue anglophone ayant mal interprété ses confidences en français.