Le Droit

L’UOF : une mauvaise réponse à un vrai besoin?

À vous la parole
À vous la parole
Le Droit
CHRONIQUE / Il y a quelques jours, nous apprenions que l’Université de l’Ontario français (UOF) n’a reçu que 19 demandes d’admission pour l’année scolaire qui débutera en septembre 2021. Cette annonce m’a déçu, mais elle ne m’a pas étonné. En fait, je l’anticipais.