Le Droit
Mario Martel et André Côté (photo) sont accusés d’avoir sollicité des contributions politiques de certains cadres supérieurs et de leurs employés, en leur offrant un remboursement par la firme.
Mario Martel et André Côté (photo) sont accusés d’avoir sollicité des contributions politiques de certains cadres supérieurs et de leurs employés, en leur offrant un remboursement par la firme.

Loi électorale du Canada : des accusations déposées contre deux ex-dirigeants de Roche

La Presse Canadienne
OTTAWA — Mario Martel et André Côté, deux ex-dirigeants de la firme de génie-conseil Roche (maintenant Norda Stelo), font face à des accusations pour des contributions illégales aux libéraux et aux conservateurs fédéraux.