Le Droit
Une semaine après la réouverture de ses 25 écoles primaires, la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) affirme que si la clientèle continue d'augmenter, elle pourrait être forcée d'appliquer un décret gouvernemental en affectant exceptionnellement des enseignants du secondaire à des classes du primaire.
Une semaine après la réouverture de ses 25 écoles primaires, la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) affirme que si la clientèle continue d'augmenter, elle pourrait être forcée d'appliquer un décret gouvernemental en affectant exceptionnellement des enseignants du secondaire à des classes du primaire.

Des enseignants du secondaire bientôt appelés en renfort à la CSPO?

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Une semaine après la réouverture de ses 25 écoles primaires, la Commission scolaire des Portages-de-l'Outaouais (CSPO) affirme que si la clientèle continue d'augmenter, elle pourrait être forcée d'appliquer un décret gouvernemental en affectant exceptionnellement des enseignants du secondaire à des classes du primaire.