Le Droit
Le nouveau roman de Monia Mazigh, Farida, poursuit l’approche littéraire éminemment féminine, voire «féministe» que l’auteure d’Ottawa s’est imposée dans ces oeuvres précédentes.
Le nouveau roman de Monia Mazigh, Farida, poursuit l’approche littéraire éminemment féminine, voire «féministe» que l’auteure d’Ottawa s’est imposée dans ces oeuvres précédentes.

Monia Mazigh : le féminisme au fond des cuisines

Yves Bergeras
Yves Bergeras
Le Droit
Le nouveau roman de Monia Mazigh, Farida, poursuit l’approche littéraire éminemment féminine, voire «féministe» que l’auteure d’Ottawa s’est imposée dans Miroirs et mirages (2011) et Du pain et du jasmin (2015).