Le Droit
Malgré des négociations que l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) n’hésite pas à qualifier « d’encore pénibles et très lentes », deux autres journées de pourparlers se sont ajoutées au calendrier la semaine prochaine.
Malgré des négociations que l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) n’hésite pas à qualifier « d’encore pénibles et très lentes », deux autres journées de pourparlers se sont ajoutées au calendrier la semaine prochaine.

Deux autres jours de négociations pour les enseignants franco-ontariens

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Malgré des négociations que l’Association des enseignantes et enseignants franco-ontariens (AEFO) n’hésite pas à qualifier « d’encore pénibles et très lentes », deux autres journées de pourparlers se sont ajoutées au calendrier la semaine prochaine.