Le Droit
De la ministre fédérale Catherine McKenna (photo) aux conseillères de petites municipalités, les femmes politiques sont nombreuses à devoir supporter les violences comme le cyberharcèlement ou l’intimidation, écrit Thérèse Mailloux.
De la ministre fédérale Catherine McKenna (photo) aux conseillères de petites municipalités, les femmes politiques sont nombreuses à devoir supporter les violences comme le cyberharcèlement ou l’intimidation, écrit Thérèse Mailloux.

La violence contre les femmes politiques

Thérèse Mailloux
Thérèse Mailloux
Présidente du Groupe Femmes, Politique et Démocratie
POINT DE VUE / Le Groupe Femmes Politique et Démocratie (GFPD) a pris connaissance dans les dernières semaines des pluies d’insultes reçues par les femmes politiques, un phénomène qui n’est malheureusement pas nouveau, mais qui prend de l’ampleur au fur et à mesure qu’elles intègrent les sièges des parlements, et ce, partout dans le monde.