Le Droit

Pas de peine minimale pour un jeune autiste

Isabelle Mathieu
Isabelle Mathieu
Le Soleil
Envoyer en prison un jeune autiste vulnérable comme Sacha-Emmanuel Grenier pour punir son crime de leurre informatique n’apportera rien de positif, tranche la juge Chantale Pelletier de la Cour du Québec. «Ni à la société, ni à l’accusé».