Le Droit
À la Société de développement commercial du Vieux-Québec, on s’est dit surpris d’apprendre que des francophones étaient servis en français.
À la Société de développement commercial du Vieux-Québec, on s’est dit surpris d’apprendre que des francophones étaient servis en français.

Accueillis en anglais… dans le Vieux-Québec

André Magny - Francopresse
« Huit fois sur dix », les commerçants de la rue Saint-Jean, dans le Vieux-Québec, offrent un service en anglais.