Le Droit
Un mode de vie sain semble atténuer le risque génétique de démence d'un individu, selon une nouvelle étude britannique publiée par JAMA.
Un mode de vie sain semble atténuer le risque génétique de démence d'un individu, selon une nouvelle étude britannique publiée par JAMA.

Démence: la génétique pourrait ne pas avoir le dernier mot

La Presse Canadienne
MONTRÉAL - Un mode de vie sain semble atténuer le risque génétique de démence d'un individu, selon une nouvelle étude britannique publiée par JAMA.