Le Droit
L'Agence des services frontaliers du Canada obligera bientôt tous ses agents travaillant avec des migrants en détention à porter un équipement de protection.
L'Agence des services frontaliers du Canada obligera bientôt tous ses agents travaillant avec des migrants en détention à porter un équipement de protection.

Une politique des services frontaliers canadiens qui suscite des craintes sur la détention des migrants

Teresa Wright
La Presse canadienne
OTTAWA — L'Agence des services frontaliers du Canada obligera bientôt tous ses agents travaillant avec des migrants en détention à porter un équipement de protection, suscitant de nombreuses inquiétudes quant à la prétendue «criminalisation» des demandeurs d'asile.