Le Droit
Le nombre d’armes de chasse remises volontairement pour être détruites est en hausse de 34 % par rapport à la moyenne des dernières années, au Québec.
Le nombre d’armes de chasse remises volontairement pour être détruites est en hausse de 34 % par rapport à la moyenne des dernières années, au Québec.

Des chasseurs rendent leurs armes

Michel Laliberté
Michel Laliberté
La Voix de l'Est
Le nombre d’armes de chasse remises volontairement pour être détruites est en hausse au Québec. Les opposants au registre des armes d’épaule y voient les effets d’un refus de chasseurs d’enregistrer leurs armes alors que les autorités privilégient d’autres explications.