Le Droit
Trois générations de Lapensée marquent l’histoire de La Binerie Plantagenet. De gauche à droite, Chloé, Alain, Paulin, Luc, Marielle et Chantal Lapensée.
Trois générations de Lapensée marquent l’histoire de La Binerie Plantagenet. De gauche à droite, Chloé, Alain, Paulin, Luc, Marielle et Chantal Lapensée.

Une passion pour les bines à Plantagenet

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Initiative de journalisme local — Le Droit
Les fèves au lard, c’est du sérieux à Plantagenet. Outre son Festival de la bine qu’elle tient annuellement, cette petite communauté de l’Est ontarien abrite les locaux de La Binerie Plantagenet, une entreprise née en 2000 de la fusion des Fèves au lard Lalonde et de La Binerie Lapensée. Et la tradition n’est pas à la veille de s’éteindre puisqu’une troisième génération de Lapensée a récemment joint les rangs de La Binerie Plantagenet.