Le Droit
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale du Québec, Jean Boulet

Main-d'oeuvre: une pénurie qui risque de s'aggraver

Denis Gratton
Denis Gratton
Le Droit
Le Québec manque de main-d’oeuvre et la situation s’aggrave d’année en année. Présentement, ce sont plus de 100 000 emplois qui sont à pourvoir en province. Et selon les projections du gouvernement du Québec, ce chiffre grimpera à 1,4 million d’ici 10 ans. La pénurie est réelle et elle s’accentue. Les chiffres sont alarmants. Le marché du travail de demain manquera de monde.