Le Droit
Une mine d'or au Burkina Faso.
Une mine d'or au Burkina Faso.

Après Édith Blais, un autre Canadien enlevé au Burkina Faso

Jonathan Custeau
Jonathan Custeau
La Tribune
Un Canadien a été enlevé dans le nord du Burkina Faso, mardi soir, lors d’une attaque dans un site minier de Tiabongou, près de la frontière avec le Niger. L’homme en question, Kirk Woodman, originaire d’Halifax, est vice-président de l’exploration de la minière canadienne Progress Minerals Inc. Ce deuxième enlèvement en quelques semaines, après le kidnapping présumé de la Sherbrookoise Édith Blais, exerce une pression importante sur le gouvernement canadien, estime le professeur de l’Université de Sherbrooke David Morin.