Le Droit
Mathieu Lacombe tient à ce que les étudiants qui étudieront à la faculté satellite de médecine de Gatineau puissent participer à un programme préparatoire en français.
Mathieu Lacombe tient à ce que les étudiants qui étudieront à la faculté satellite de médecine de Gatineau puissent participer à un programme préparatoire en français.

La faculté satellite de McGill donne du fil à retordre à Lacombe

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Le ministre responsable de l’Outaouais, Mathieu Lacombe, ne cache pas que le dossier de l’année préparatoire offerte en anglais à Montréal aux cégépiens qui fréquenteront la faculté satellite de médecine de Gatineau est un véritable casse-tête. « C’est beaucoup d’argent pour respecter un principe, mais le principe est important », insiste-t-il toutefois.