Le Droit
Le fondateur de Shuriken, Jean-François Henri
Le fondateur de Shuriken, Jean-François Henri

La vocation artistique 
de Shuriken

Maud Cucchi
Maud Cucchi
Collaboration spéciale
On ne l’aurait jamais deviné, à son allure de premier de classe, mais Jean-François Henri a le Japon tatoué dans l’épiderme. Littéralement, sous forme de moines, guerriers et autres symboles nippons qu’il prend plaisir à exhiber en retroussant les manches de son polo. Le Japon, c’est aussi l’inspiration en titre de son entreprise de design graphique fondée en 2016, Shuriken, du nom d’une arme Ninja.