Le Droit
Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) considère que les relations amoureuses, intimes ou sexuelles impliquant un professeur et un élève n’ont pas leur place.
Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) considère que les relations amoureuses, intimes ou sexuelles impliquant un professeur et un élève n’ont pas leur place.

La fin des relations amoureuses professeurs-élèves à l’UQO ?

Le Droit
Le Droit
Le Syndicat des chargées et chargés de cours de l’Université du Québec en Outaouais (SCCC-UQO) considère que les relations amoureuses, intimes ou sexuelles impliquant un professeur et un élève n’ont pas leur place.