Le Droit
Le député conservateur Alupa Clarke fait valoir que des erreurs de traduction dans des appels d’offres pourraient «potentiellement avoir des conséquences légales».
Le député conservateur Alupa Clarke fait valoir que des erreurs de traduction dans des appels d’offres pourraient «potentiellement avoir des conséquences légales».

Le français malmené sur les sites Web fédéraux

Mélanie Marquis
La Presse Canadienne
OTTAWA — Des soumissionnaires ont remporté ces derniers mois des appels d'offres gouvernementaux pour des «Computers and Peripherals for the Department d'Affaires autochtones», des «générator - entretien», ainsi que des «XXXXXXXFRENCH HEREXXXXXXXX».