Le Droit
Après le territoire de Montréal et Laval desservi par Urgences-Santé, c’est donc en Outaouais que les paramédics ont dû le plus souvent administrer cet antidote aux surdoses d’opioïdes au courant de l’année 2016.
Après le territoire de Montréal et Laval desservi par Urgences-Santé, c’est donc en Outaouais que les paramédics ont dû le plus souvent administrer cet antidote aux surdoses d’opioïdes au courant de l’année 2016.

Hausse du recours à la naloxone en Outaouais

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
La naloxone est de plus en plus souvent administrée par les paramédics de l’Outaouais pour traiter des patients victimes d’une surdose, révèlent des données du ministère de la Santé.