Le Droit
Le bilinguisme pourrait accroître la flexibilité cognitive — alterner entre deux tâches différentes — chez les enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).
Le bilinguisme pourrait accroître la flexibilité cognitive — alterner entre deux tâches différentes — chez les enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA).

Le bilinguisme serait un avantage pour les enfants autistes

La Presse Canadienne
MONTRÉAL — Être bilingue pourrait être un avantage pour les enfants autistes, selon une étude réalisée par une équipe de chercheuses de l’Université McGill, à Montréal.