Le Droit
L’auteure principale de l’étude voulait savoir si l’espérance de vie des femmes est plus longue que celle que des hommes même dans des conditions extrêmement difficiles de famine ou d’épidémie, quand la mortalité est très forte pour tout le monde.
L’auteure principale de l’étude voulait savoir si l’espérance de vie des femmes est plus longue que celle que des hommes même dans des conditions extrêmement difficiles de famine ou d’épidémie, quand la mortalité est très forte pour tout le monde.

Les femmes résistent mieux que les hommes aux temps de crise

Jean-François Cliche
Jean-François Cliche
Le Soleil
Quand un homme s’avère être un coriace, quand il se montre capable de résister aux pires épreuves, on en dit qu’il est «dur comme un roc», ou «dur comme un chêne», ou encore «dur comme un clou de cercueil». Or il faudra sans doute ajouter «dur comme une femme» à cette liste, car c’est généralement le soi-disant «sexe faible», et non le «fort», qui survit le mieux en temps de crise.