Le Droit
Benoit Leblanc (à droite) s’entretient avec un citoyen, dans son véhicule motorisé, durant un repas.
Benoit Leblanc (à droite) s’entretient avec un citoyen, dans son véhicule motorisé, durant un repas.

Rien dans les mains, rien dans les poches

Jacques-Normand Sauvé
Jacques-Normand Sauvé
Le Droit
Dans le Vieux-Hull, le véhicule récréatif beige de l’organisme Itinérance Zéro Gatineau s’arrête à onze endroits prédéterminés où il accueille une clientèle éclatée : des sans-abris, des familles pauvres et ce que Benoit Leblanc, son directeur, appelle des « itinérants de deuxième ligne », c’est-à-dire ceux qui font occasionnellement du couchsurfing par nécessité, pas par exotisme ou esprit d’aventure.