Le Droit
Le maire John Pineault se donne deux ans pour présenter le meilleur dossier possible à l’UNESCO, qui devra notamment démontrer comment le milieu entend protéger l’île sur un horizon de 100 ans.
Le maire John Pineault se donne deux ans pour présenter le meilleur dossier possible à l’UNESCO, qui devra notamment démontrer comment le milieu entend protéger l’île sur un horizon de 100 ans.

Ottawa propose Anticosti comme patrimoine de l’UNESCO

Steeve Paradis
Steeve Paradis
Collaboration spéciale
BAIE-COMEAU – L’éventuelle reconnaissance de l’île d’Anticosti comme site du patrimoine mondial de l’UNESCO commence à se matérialiser avec la décision du gouvernement fédéral d’inclure l’île dans les sites qui seront soumis à l’instance mondiale. Le maire de l’endroit rayonne de fierté, mais rappelle qu’il reste encore beaucoup de travail à faire.