Le Droit
Selon le témoignage de sa victime alléguée, M. Bahmed a tenu des propos dérangeants et touché ses parties intimes, sur la table à massage, le 23 avril 2015.
Selon le témoignage de sa victime alléguée, M. Bahmed a tenu des propos dérangeants et touché ses parties intimes, sur la table à massage, le 23 avril 2015.

Ce n’était pas un vrai massage en profondeur

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Habituée des salons de massages, une femme a décrit au tribunal le grand grand malaise qu’elle a ressenti en 2015, à Gatineau, lorsqu’un ex-massothérapeute a glissé ses mains à des endroits très intimes.