Le Droit
Le conducteur de train Thomas Harding avait appliqué la moitié des freins à main nécessaires pour retenir le convoi de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) à Nantes le 5 juillet 2013, soit sept freins au lieu de quatorze.
Le conducteur de train Thomas Harding avait appliqué la moitié des freins à main nécessaires pour retenir le convoi de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) à Nantes le 5 juillet 2013, soit sept freins au lieu de quatorze.

La moitié des freins requis appliqués

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Le conducteur de train Thomas Harding avait appliqué la moitié des freins à main nécessaires pour retenir le convoi de la Montreal, Maine & Atlantic (MMA) à Nantes le 5 juillet 2013, soit sept freins au lieu de quatorze.