Le Droit
Steve Jacques, le  contrôleur de la circulation ferroviaire qui était en fonction lorsque le convoi de la MMA a quitté Farnham, le 5 juillet 2013, affirme que personne ne lui avait rapporté de défectuosité sur la locomotive 5017 qui était à la tête du train qui a déraillé à Lac-Mégantic.
Steve Jacques, le contrôleur de la circulation ferroviaire qui était en fonction lorsque le convoi de la MMA a quitté Farnham, le 5 juillet 2013, affirme que personne ne lui avait rapporté de défectuosité sur la locomotive 5017 qui était à la tête du train qui a déraillé à Lac-Mégantic.

Un contrôleur répète qu’aucun bris ne lui avait été signalé

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Le contrôleur de la circulation ferroviaire (CCF) qui était en fonction lorsque le convoi de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) a quitté Farnham le 5 juillet 2013, affirme que personne ne lui avait rapporté de défectuosité sur la locomotive 5017 qui était à la tête du train qui a déraillé à Lac-Mégantic.