Le Droit
Le conducteur du train de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) Thomas Harding a affirmé au contrôleur de la circulation ferroviaire Richard Labrie avoir appliqué sept freins à main lorsqu’il a stationné le train à Nantes avant qu’il dévale la pente et explose au centre-ville de Lac-Mégantic.
Le conducteur du train de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) Thomas Harding a affirmé au contrôleur de la circulation ferroviaire Richard Labrie avoir appliqué sept freins à main lorsqu’il a stationné le train à Nantes avant qu’il dévale la pente et explose au centre-ville de Lac-Mégantic.

Une nuit d'apocalypse en audio

René-Charles Quirion
René-Charles Quirion
La Tribune
Le conducteur du train de la Montréal, Maine & Atlantic (MMA) Thomas Harding a affirmé au contrôleur de la circulation ferroviaire (CCF) Richard Labrie avoir appliqué sept freins à main lorsqu’il a stationné le train à Nantes avant qu’il dévale la pente et explose au centre-ville de Lac-Mégantic.