Le Droit
Selon le président de la CSCV, Éric Antoine, même si la CSCV remonte la pente financièrement, les défis ne seront pas pour autant minimes pour l’organisation.
Selon le président de la CSCV, Éric Antoine, même si la CSCV remonte la pente financièrement, les défis ne seront pas pour autant minimes pour l’organisation.

La CSCV ne traîne plus de boulet financier

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
La période de vaches maigres tire à sa fin à la Commission scolaire au Coeur-des-Vallées (CSCV) qui termine l’année financière 2016-2017 avec un surplus cumulé de 227 662 $.