Le Droit
Myriam Bouchard
Le Quotidien
Myriam Bouchard

Le symptôme d’un mal bien plus grand

CHRONIQUE / Il se masturbe. Un peu, souvent, tout le temps, à tout moment, il se masturbe. Même s’il est au travail, il se masturbe. Lors d’événements sociaux, il se masturbe également. Avec ses amis, il se masturbe assurément. En rencontre familiale, il se masturbe amplement. S’il vient tout juste de faire l’amour, il se masturbe tout simplement. Comme si sa vie en dépend, il se masturbe insatiablement ! Aucune raison, aucun événement, aucun lieu ne l’empêchent de s’isoler et d’alléger sa destinée ; il est dépendant de la masturbation.