Le Droit
HEC Montréal s’explique mal pourquoi Gatineau présente des dépenses municipales si élevées par habitant.
HEC Montréal s’explique mal pourquoi Gatineau présente des dépenses municipales si élevées par habitant.

Dépenses hautes, mais stables

Justine Mercier
Justine Mercier
Le Droit
Les dépenses municipales par habitant, qui avaient connu une hausse de 3,6 % à Gatineau au cours du dernier mandat de Marc Bureau, sont demeurées stables pendant les trois premières années du mandat du maire sortant, Maxime Pedneaud-Jobin. Elles demeurent toutefois parmi les plus élevées des grandes villes québécoises.