Le Droit
Daniel Nassrallah est plus que déçu de la sentence qu’a reçue un préposé qui a battu son père alors bénéficiaire dans un centre pour personnes âgées.
Daniel Nassrallah est plus que déçu de la sentence qu’a reçue un préposé qui a battu son père alors bénéficiaire dans un centre pour personnes âgées.

90 jours pour un ex-préposé violent: «écœurant et décevant»

Louis-Denis Ebacher
Louis-Denis Ebacher
Le Droit
Daniel Nassrallah est « écœuré ». Écœuré par celui qui a fait tant de mal à son grand-père, écœuré par le système judiciaire qu’il considère comme trop mou, écœuré par le manque d’initiative de l’Ontario en matière de protection des personnes âgées.