Le Droit
La campagne électorale municipale bat officiellement son plein depuis une semaine partout dans la Belle Province et par le fait même en Outaouais.
La campagne électorale municipale bat officiellement son plein depuis une semaine partout dans la Belle Province et par le fait même en Outaouais.

Une tendance à la baisse depuis 2005

Benoit Sabourin
Benoit Sabourin
Le Droit
Alors que le nombre d’élus sans opposition dans les municipalités rurales de l’Outaouais peut à première vue faire écarquiller les yeux, la tendance à accéder à un poste de conseiller ou de maire par acclamation est pourtant à la baisse depuis 2005 au Québec.