Le Droit
La ministre Marie France Lalonde insiste pour dire que la modernisation de la Loi sur les services en français a toujours fait partie de ses priorités.
La ministre Marie France Lalonde insiste pour dire que la modernisation de la Loi sur les services en français a toujours fait partie de ses priorités.

Services en français: un fort désir de changement

Daniel LeBlanc
Daniel LeBlanc
Le Droit
Neuf Franco-Ontariens sur dix (91 %) sont d’avis que l’ensemble de la province devrait être désigné sous la Loi sur les services en français (LSF), sans compter que 99 % d’entre eux estiment que l’offre active de services dans la langue de Molière doit être garantie.