Le Droit
Les partenariats sont essentiels entre les fermes et les commerces, comme les restaurants, les casse-croûtes et les épiceries, tant du côté québécois qu'ontarien de la rivière des Outaouais, pour l'achat des produits régionaux, a souligné Jonathan Charron.
Les partenariats sont essentiels entre les fermes et les commerces, comme les restaurants, les casse-croûtes et les épiceries, tant du côté québécois qu'ontarien de la rivière des Outaouais, pour l'achat des produits régionaux, a souligné Jonathan Charron.

Les fermiers doivent redoubler d'imagination

Charles-Antoine Gagnon
Charles-Antoine Gagnon
Le Droit
L'agriculture se porte bien en Outaouais, au dire du Syndicat de la relève agricole Laurentides-Outaouais, mais les fermiers et les petites entreprises spécialisées en produits fins doivent redoubler d'imagination pour pallier les coûts élevés du marketing, et s'assurer d'attirer la clientèle.